Château Thénac

Vignoble

Une incroyable géographie

La variété d’expositions et de sols — calcaire, silex, argile, boulbène — compose un terroir inédit, une sorte d’appellation miniature.

Vignoble

À pied, il faut une bonne journée pour découvrir l’ensemble des parcelles qui rayonnent en tous sens autour du château. L’Îlot Pignier, La Blanquine, Caillevet, Pisse-Petit... Au fil des kilomètres les noms de lieux-dits s’égrènent et à chaque fois un nouveau terroir apparaît. Ici un impressionnant tapis de pierres calcaires. Là le silex qui découpe l’argile. Un peu plus loin un sol de boulbène, un mélange d’argile et de sable peu courant dans la région. Cette incroyable mosaïque géologique dessine l’identité des vins de Château Thénac.

Vignoble
Vignoble

Les vignes semblent plonger dans le ciel, dans un courant d’air permanent qui chasse le risque de gelée et préserve les raisins des chaleurs excessives.

L’enchevêtrement de zones argileuses et calcaires n’explique qu’en partie la différence du terroir de Thénac. L’altitude joue également un rôle essentiel. Les vignes semblent plonger dans le ciel, dans un courant d’air permanent qui chasse le risqué de gelée et préserve les raisins des chaleurs excessives. L’équilibre du végétal est érigé en ligne de conduite. Il faut permettre à la vigne de puiser le plus profondément possible ses ressources pour résister naturellement aux aléas climatiques.

Vignoble

Cépages : l’équilibre selon Thénac

Au terme du programme de plantation, le vignoble occupera 35 hectares du domaine.

25 hectares de rouge : 60% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet-Franc, 10% Malbec.

10 hectares de blanc : 70% Sauvignon, 20% Sémillon, 10% Muscadelle.

Vignoble